Oui, j'ai accepté l'invitation de la Présidence de la République pour un entretien d'une heure vendredi prochain. Je ne souhaitais pas faire connaitre cette rencontre avant qu'elle n'ait lieue mais l'agenda présidentiel a mis au jour cette information très relative. Je ne commenterai cette rencontre qu'après et si et seulement si elle s'avère être une information utile au débat alimentaire que je porte et réclame dès que l'occasion se présente. Je ne me refuse pas d'y croire, tellement l'enjeu est de taille.