J'ai été sollicité pour expliquer comment je vis sur mon exploitation l'enjeu environnemental.

Au même moment Sarko joue au démago ! En effet, répondre à la crise agricole en donnant raison à quelques responsables agricoles qui sont encore dans la compétitivité, la performance et autres considérations du siècle dernier, c'est irresponsable ! A l'heure ou l'agriculture doit changer de modèle énergétique pour retrouver de l'autonomie, à l'heure où le modèle agricole produisant toujours plus est en pleine crise, il serait bien plus sérieux de réinvestir l'Europe pour partager un projet agricole,alimentaire et rural avec les 26 autres pays !

Mais voilà, la FNSEA se devait de demander une rallonge d'aides conjoncturelles et une pause dans les contraintes environnementales pour rassurer son réseau, ses adhérents. Je pense qu'ils méritent bien mieux ces adhérents. Il faut réinventer l'agriculture et c'est maintenant que l'on doit commencer ! Je partage une partie de l'analyse de notre cher président. En effet, il faut peut être changer de méthode, il faut aller plus vite en transformant les paysans en acteurs de ce chnagements et en jouant plutot sur la carotte plutôt que sur le bâton. La PAC devrait comporter par exemple une espèce de bourse à l'innovation environnementale pour favoriser l'appropriation rapide des changements. Mais ça, c'est trop compliqué à comprendre pour Sarko et ses proches du moment...

Voici les quelques passages de ce matin au salon de l'agriculture:

« Je voudrais dire un mot de toutes ces questions d'environnement, parce que là aussi ça commence à bien faire. Je crois à une agriculture durable. […] Mais il faut que nous changions notre méthode de mise en œuvre des mesures environnementales en agriculture. »
sarkozy_agriculture_lemaire_inside
« Sur les normes environnementales, je souhaite qu'on montre l'exemple mais qu'on avance en regardant ce que font les autres, parce que sinon il n'y aura plus d'éleveurs de porcs bientôt chez nous. »