logo_franceinterIl y a plusieurs types d'agriculteurs et il y a plusieurs types de journalistes.

Thomas Chauvineau fait partie de ceux qui sont prêts à mettre les bottes pour patauger dans la gadoue.

Lundi dernier, à sa demande, j'ai accueilli ce journaliste de Radio France sur ma ferme. Arrivé de Paris par le train, il a pris le temps de comprendre le quotidien d'un éleveur en me suivant toute la matinée. Et ce temps qu'il n'a pas compté lui a permis de relater avec rigueur nos échanges, comme le prouve son reportage diffusé samedi 7 novembre dans l'émission Eclectik, diffusée sur France Inter. Nous avons déjeuné ensemble dans une brasserie proche de la ferme, ambiance "vieux routiers" garantie !

Trop souvent, les médias prennent le sensationnel et occulte le quotidien d'une catégorie socio-professionnelle qu'on aime bien détester ou caricaturer. Certes, encore trop d'agriculteurs ont des comportements à courte vue et n'arrivent pas remettre en cause des situations collectives problématiques, mais trop de médias font aussi de l'information "fast food" :  dès que la thématique semble complexe, ils préfèrent éviter de creuser le sujet ou le bradent avec des raccourcis simplistes.

Thomas, France inter, et bien d'autres connaissent encore peu notre métier mais je peux vous affirmer qu'ils ne demandent quà en savoir davantage, qu'à aller plus loin, au delà des clichés...encore faut il être prêts, nous agriculteurs, à les accueillir et les écouter...

******

Le journal de bord de Thomas Chauvineau

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/eclectik/

Thomas Chauvineau a rencontré Mickaël Poillion, un petit agriculteur du Pas-de-Calais. Une autre façon de parler des problèmes de l'agriculture alors que Nicolas

Sarkozy souffre d'un étrange bégaiement quand il aborde le sujet. http://www.rue89.com/2009/10/29/nicolas-sarkozy-plagie-sarkozy-nicolas-123824